Le Mot du président

« Laissez-moi vous expliquer »
Cette phrase résonne différemment selon la personne qui la prononce, mais quand elle sort de la bouche d’un médecin chef d’une unité de cardiologie pédiatrique quelques minutes après un ultrason cardiaque elle n’augure rien de très bon.

« Laissez-moi vous expliquer ce qui ne va pas »
La personne qui vous regarde en prononçant ces mots sait qu’à cet instant précis, elle rendra futiles dans votre vie bon nombre de choses que vous pensiez jusque-là être prioritaires. Dès ce moment… tout change.

« Laissez-moi vous expliquer »
Chaque année, quelques dizaines de familles romandes apprennent, en des termes plus ou moins équivalents, la présence d’un petit défaut dans le petit Cœur pourtant plein de vie de leur enfant. Particulièrement angoissante, l’annonce d’une cardiopathie promet également un grand chambardement et une réorganisation familiale autour de ce Cœur malade.

« Laissez-moi vous expliquer » … la fierté que l’on ressent devant un enfant qui se bat jour après jour avec pour seule arme son courage et le plaisir que l’on éprouve à le voir grandir, surmonter les difficultés du quotidien…  Nos enfants ont des ressources insoupçonnées et ont beaucoup à nous apprendre.

Cœur Battant fut justement fondée en 2007 pour permettre à des parents se trouvant dans des situations difficiles de se rencontrer pour partager ces émotions si intenses.  Notre site Internet, vitrine de nos organisations et outil de communication indispensable, se doit d’être à notre image : convivial, coloré, pétillant et plein de surprises. Permettez-moi, chers Visiteurs, chers Membres, chers Amis de Cœur Battant de vous souhaiter une agréable visite sur notre nouveau site. Puisse-t-il répondre à vos attentes et combler votre curiosité !

Gaël Piasenta, président (2017-…)

Parrains / Marraine

Benjamin Cuche

Je suis l’heureux parrain de « Coeur Battant ». « C-B » comme  « coeur battant », « Cuche et Barbezat » ou « Cuche Benjamin ». Cela devait être « initialement  » prévu quelque part.

Si je suis heureux, c’est parce que je suis privilégié: je ne suis que le parrain, je ne suis pas membre pour chercher du soutien parce que mes enfants auraient eu des soucis au niveau du coeur.

Non! Chez moi, les seuls soucis de coeur, je  les ai eu avec les mamans… et franchement, de ça, on peut s’en remettre.

John Gobbi

Je suis le parrain pour Coeur Battant et c’est pour moi un grand honneur. J’apprécie chaque moment passé avec les enfants et tous les moments qui peuvent les aider à aller mieux. Nous pouvons leur offrir un souffle différent dans la routine et aussi les aider sur leur chemin de la maladie et de la guérison. Pour moi c’est une grand chance et comme déjà dit un honneur de pouvoir faire partir de cette association avec des grandes valeurs et avec des gens incroyables qui la font vivre et progresser pour le bien des enfants malades et de leurs parents.

L’union fait la force pour Coeur Battant.

Floriane Nickles

Comme beaucoup d’histoires de cœur, ma première rencontre avec Cœur battant a eu lieu au printemps : le 7 mars 2020 précisément. Ce jour-là, j’ai eu le grand plaisir d’emmener en promenade des enfants de l’association à la découverte de petites merveilles lausannoises (comme une baleine dans un aquarium spécial par exemple) pendant que leurs parents suivaient tranquillement l’assemblée générale.

Initiatrice en 2008 d’un programme de promenades enfantines ludiques et interactives dénommé Je trottine dans ma ville c’est à ce titre que j’ai été contactée par l’association. Aujourd’hui, en tant que marraine, c’est le cœur battant de bonheur que je vais pouvoir offrir un bol d’air aux enfants et aux parents de cette magnifique association en les invitant à trottiner et à rêver sur les chemins de Lausanne ou d’ailleurs.